Les langues des signes, telles que nous les connaissons aujourd’hui, ont suivi une longue évolution.
Leurs origines sont naturelles et très lointaines.
Contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas issues de groupes de personnes sourdes.

Il existe un mécanisme primitif commun à toutes ces langues : le langage.
La langue est la résultante du langage, soit notre capacité d’exprimer une pensée et de la communiquer, nous permettant ainsi de produire une langue.

Cette capacité biologique se situerait dans une zone plus développée de notre cerveau appelée “air de Broca”, nous permettant de produire un système communicatif complexe et récursif.

Le langage corporel est sans aucun doute le plus instinctif.
Notamment, on peut remarquer la nervosité, la peur ou encore la joie d’un individu même lorsque celui-ci chercher à cacher ses émotions.

Il existe plusieurs théories quant à l’apparition des premières langues signées et la plupart d’entre elles attribuent cette création à l’Homo Erectus, une espèce éteinte du genre Homo, ayant vécu en Asie entre environ 1 million d’années et 140 000 ans avant notre époque.

D’après Merlin Donald (psychologue, spécialiste de la neuro-anthropologie et des neurosciences cognitives), cette espèce aurait développé une “culture mimétique” dans leur évolution cognitive.

Le mimétisme consiste en l’imitation de son environnement.
Sur le plan comportemental, il est un mécanisme fondamental de l’apprentissage se matérialisant par la synchronisation de ses propres gestes avec ceux de la personne imitée.

Se basant sur ces recherches, Michael C. Corballis (psychologue, spécialiste des neurosciences cognitives) soutient l’idée qu’une observation des grands singes aurait poussé l’Homo Erectus à développer un système de communication axé sur la gestuelle.

Avec les premières civilisations, les locuteurs de langues signée se multiplient, lui permettant ainsi de se développer, se complexifier et de voyager au gré des migrations des peuples, circulant de continent en continent puis de pays en pays, donnant à chaque fois naissance à une nouvelles langues des signes.

L’équipe SELF’PI

Catégories : Culture